LE TRICOT "SOUVIENS TOI"

LE TRICOT "SOUVIENS TOI" Agrandir l'image

49,17 €

Le Tricot "SOUVIENS TOI" est confectionné dans une ancienne bonneterie familiale française.

  • Couleur Navy
  • 100% Coton Peigné Naturel .
  • Col rond Côte 2/2, manches courtes Bords Côtes 2/2.
  • Couture Flat fil Écru.
  • Tricoté sur un métier cylindrique. Coupe Tubulaire
  • Sérigraphie à l'Encre à l'eau Biodégradable
  • Réalisation Artisanale Locale.
  • Fabriqué en FRANCE

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

History

MATAFS & FORÇATS

Comme cet Ancre qui pourrit sur le coeur d'un Mataf Indiscipliné ...

L'usage et la fréquence du Tatouage dans la marine et l'armée varient selon le pays et, souvent du tout au tout.

S'il est "méprisé" en Espagne et au Portugal, par exemple, si en Italie du temps de Lombroso, les tatoués étaient considérés à première vue comme "de mauvais soldats", s'il est ou était " rare chez les Russes ", dit'on, il serait " courant chez les Turcs ", " commun dans l'armée Danoise ", " fréquent en Allemagne ", " fréquent aussi en Angleterre parmi les officiers (le motif préféré serait "un Christ sur l'avant bras" ), et " tout à fait recommandable aux Etats-Unis, ou il est apparu en effet comme une " Garantie contre la désertion "....          

J.Graven (L'argot et le Tatouage des criminels)

Souvenir de la Prison Maritime

Dès 1831, les autorités sévissent avec un premier décret interdisant le tatouage dans les armées de terre et de mer.Rebelote en 1841.Mais ce mesures de répression sont vites oubliées.

En 1860, à la suite des études du Dr Berchon mettant en évidence les dangers d'une telle pratique, l'inspecteur général du service de santé de la marine adresse un rapport à l'amiral Hamelin alors ministre. Un nouveau décret d'interdiction est promulgué le 11 février 1860, mais qui ne prévois pas de punition.

La question est reprise en 1910, à cause de la fréquence des tatouages crapuleux, notamment exécutés sous l'influence des disciplinaires des Sections Spéciales de Calvi ou des pensionnaires des prisons maritimes, rois de la Bouzille......

La circulaire du 7 novembre 1913 stipule de relever les tatouages et de les inscrire à la rubrique signes particuliers du livret matricule.

Enfin, en 1933, les marins pris sur le fait écopent de 80 jours de Prison. ......

extrait de l'ouvrage: "Les Gars de la Marine" J.PIERRAT/E.GUILLON