LE TRICOT "CHÉRI-BIBI"

Sold Out LE TRICOT "CHÉRI-BIBI" Agrandir l'image

47,50 €

Le Tricot "CHÉRI-BIBI" est confectionné dans une Ancienne Bonneterie Familliale Française.

  • Couleur Écru
  • 100% Coton INTERLOCK Naturel   Coton Super Peigné.
  • Col rond, manches courtes.
  • Étiquette tissée inspirée des uniformes de forçats de CAYENNE.
  • Tricoté sur un métier cylindrique. Coupe Tubulaire
  • Sérigraphie à l'Encre à l’eau Biodégradable.
  • Réalisation Artisanale Locale.
  • Fabriqué en FRANCE
  • Edition Limitée à 169 exemplaires.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

History

CHERI-BIBI : Matricule 3216
D’après l’Oeuvre de Gaston LEROUX

Début du XXe siècle.A bord du « BAYARD » le Navire Prison qui fait route vers Cayenne, la révolte gronde parmi les bagnards.

À la tête du mouvement, le matricule 3216, un colosse d’une puissance sans égale. Un écorché vif, aussi désespéré qu’innocent des crimes dont l’opinion publique l’accable. Un homme droit, mais qui n’a plus rien à perdre et dont le nom fait trembler : Chéri-Bibi!

Chéri-Bibi est le héros d’un roman à épisodes de Gaston Leroux.

Il met en scène un forçat accusé d’un crime qu’il n’a pas commis et qui, à la suite d’une opération de chirurgie esthétique orchestrée par le Kanak, prendra le visage du véritable assassin : Maxime du Touchais.

Sous les traits de celui-ci, Chéri-Bibi trouve le bonheur conjugal avec Cécily, la femme qu’il a toujours aimée. Mais Maxime du Touchais se révèle être en fait le véritable meurtrier de son beau-père.

A Cecily pour la Vie

Dans l’raisiné, qui qui trimarde ?

Qui qu’a fait jacter la bavarde

Qui qui fout l’taf à Tout-Paris ?

C’est Chéri !

La Républiqu’nous emberluche !

Du Bois de Boulogne à Pantruche,

Qui qui fait sauter tout l’fourbi ?

C’est Chéri-Bibi !

C’est Chéri-Bibi !

" C’est-y que Chéri-Bibi aurait changé de peau du haut en bas ?… Ah ! bien, je regrette qu’on ait habillé le macchabée, ça m’aurait fait plaisir de les voir une dernière fois avant qu’elles partent, toutes les « fleurs de bagne » (tatouages) que Chéri-Bibi s’était fait dessiner sur la peau du palpitant !… Pauv’Bertillon, va ! Quelle affaire !… Et la longueur des oreilles ! et la hauteur du nez ! Et patati et patata !… Enfoncée, l’anthropométrie !… Ah ! là, là ! Non, c’est trop beau, c’est trop beau ! C’est pas possible !…"

(Les Cages Flottantes et Chéri-BIBI)